Contact Contact    

ALSUR

Jazz / Jazz Manouche » 52e RUE EST - RECD101 Jean-Luc "Oboman" Fillon & Didier Ithursarry - Oboreades

RECD101

RECD101 - Jean-Luc "Oboman" Fillon & Didier Ithursarry 
Oboreades

Disponible en téléchargement

 

Télécharger en MP3 sur iTunes, Amazon, etc…
Prix    15.00€
Ajouter au Panier

01 - Les Lavandières (Didier Ithursarry) 5’27
02 - Le chat pacha (Jean-Luc Fillon) 5’52

03 - Sconclusione (Maurizio Giammarco) 5’45

04 - Frecciarossa (Didier Ithursarry) 5’11

05 - Clair-obscur (Jean-Luc Fillon) 4’51

06 - Poseidos (Jean-Luc Fillon) 3’43

07 - Bornéo (Claude Barthélémy) 3’29

08 - Oboréades (Jean-Luc Fillon) 3’45

09 - Double scotch (Marcel Azzola) 4’25

10 - M.Tati (Didier Ithursarry) 5’08

11 - Hold the line (Jean-Luc Fil
lon) 4’14

12 - Bebe (Hermeto P
ascoal) 4’21

13 - The Aerie (Peggy Stern) 4’20


Jean-Luc "Oboman" Fillon, hautbois/cor anglais - Didier Ithursarry, accordéon


Oboréades
est l’odyssée du retour d’Oboman. Il apporte une nouvelle province au jazz : « Oboland ». Ce 6ème opus discographique de Jean-Luc Oboman Fillon est sans doute l’oeuvre la plus audacieuse parmi ses projets, inédite et inimaginable !!!

Inédite car, étrangement, son instrument, oboe (le hautbois), aussi expressif que son cousin la clarinette, reste une rareté dans le monde du jazz : les solistes du jazz mondial se comptent sur les doigts d’une main. Le plus célèbre hautboïste à ce jour est Paul McCandles du groupe Oregon… et… et puis, il y a Yusef Lateef qui joue le hautbois comme un 5ème instrument… et basta !!! Donc, chacun des disques d’Oboman est unique en soi.

Inimaginable car ce nouvel album est un tour de force fondé sur les dialogues entre un hautbois et un accordéon. Un véritable challenge musical (en général) et encore plus éloigné des formats conventionnels du jazz (en particulier).

Malgré ces obstacles, la musique de Jean-Luc Fillon et Didier Ithursarry est totalement libérée de toutes les étiquettes et tabous. C’est de la musique pure ! Une musique qui favorise la créativité avant tout. Une musique qui joue son rôle initiatique, c'est-à-dire évoque des images et des visions, au travers de paysages musicaux, riche en couleurs, textures et sonorités impressionnistes.

Grâce aux richesses et profondeurs de leurs parcours respectifs, le duo Fillon/ Ithursarry est bien armé pour créer des ambiances très variées, parfois dépouillées mais majoritairement très orchestrales…. au point que l’absence de « section rythmique » devient secondaire… et, ainsi, les catégories et genres musicaux sont obsolètes, en ce qui concerne Oboréades. Mais, quoi qu’il en soit, l’attitude est jazz !

Dès les premières notes de l’ouverture de l’album (livrées par un stupéfiant unisson accordéon/cor anglais), son originalité éclate à l’oreille et il est clair que le dépaysement est au RDV !!!

La majorité des 13 titres de cet album sont écrits par les deux complices, mais il y a aussi des compositions de Claude Barthélémy, Marcel Azzola, Peggy Stern et Hermeto Pascoal. Chacun de ces morceaux offre des voyages, sans cliché, dans le temps et l’espace, allant du pays basque au royaume ottoman, puis jusqu’aux plages du Brésil ; du jazz au tango et au musette, du moyen âge au futur, en train ou en voilier… d’ailleurs le titre même de l’album trouve sa racine en grec ancien et fait référence aux divinités des forêts et des montagnes… donc, bois, nature, fraîcheur… et vue dégagée !

Comme disait Marguerite Duras : « Une vague extrêmement précise ».

Sir Ali, Juillet 2012

 


Réalisation databaz.com || || ©2008 nordsud.music